Installer ses volets

 

 

Après nos conseils jardinage, voici déjà le deuxième numéro de votre nouveau rendez-vous mensuel consacré à construire et rénover sa maison. Avec notre premier numéro, vous avez appris à installer vos nouvelles fenêtres. Dans la suite logique des choses, nous allons maintenant aborder la problématique des volets. Nous commencerons par voir les différents types de volets jusqu’à l’installation complète. Suivez le guide ! 

Les différents types de volets

Avant de les installer, il faudra choisir des volets. Pour faire votre choix, sachez qu’il existe 4 grands types de volets :

  • Les volets battants : ce sont les volets les plus classiques. Vous obtiendrez un bon niveau de sécurité avec ces volets qui peuvent être dans tous les matériaux possibles. Ils vous garantiront un bon niveau de confort avec une bonne isolation. Vous aurez également la possibilité d’automatiser l’ouverture et la fermeture de vos volets avec ce type de volets.
  • Les volets pliants : Les volets pliants très pratiques dans certains cas car ils ne nécessitent pas beaucoup d’espace pour être ouverts ou fermés contrairement aux volets battants. En revanche, ce type de volets possède un niveau de sécurité légèrement inférieur. Ils sont néanmoins très faciles et pratiques à utiliser mais leurs charnières peuvent se montrer très fragiles ce qui mérite un entretien régulier.
  • Les volets roulants : Ce sont les volets les plus sécurisants sur le marché, vous pourrez les ouvrir même la fenêtre fermée. Vous pourrez également motoriser vos volets pour plus de confort et l’isolation est également très bonne.
  • Les volets coulissants : il s’agit de volets roulants, mais selon un autre axe. Avec ce type de volets, impossible de les ouvrir ou de les fermer sans ouvrir la fenêtre. Pratiques mais fragiles, ils sont souvent installés pour des maisons contemporaines car leur design est particulièrement apprécié, c’est l’une des raisons pour laquelle il s’agit des volets qui sont généralement les plus chers.

Différents matériaux sont possibles pour vos volets, chacun possédant ses avantages et ses inconvénients :

  • Le bois reste encore le matériau le plus utilisé. Il apportera du cachet à votre habitation en vous garantissant un excellent niveau de sécurité. En revanche, il nécessitera un entretien relativement conséquent puisqu’il faudra le poncer et le repeindre tous les 5 à 10 ans.
  • Le PVC : ce matériau commence à gagner des parts de marché de manière importante car il a l’énorme avantage de ne nécessiter aucun entretien. Très résistants, ils ont tout de même moins de charme que les volets en bois.
  • Les volets en aluminium : aucun entretien comme le PVC, vous pourrez y trouver le charme du bois puisque l’aluminium se décline en plusieurs couleurs. Souvent utilisé pour les fenêtres de grande taille, l’aluminium reste le matériau le plus cher.

 

Type de volets

 

Installer ses volets

Nous venons de le voir, il existe plusieurs types de volets et plusieurs matériaux. Nous allons pouvoir nous attarder que sur un seul type de volets dans cette article, nous avons donc choisi le type de volets le plus répandu : comment installer des volets battants ?

1 – Prenez les mesures

La première étape est la plus importante. Prenez les mesures exactes de ce que l’on appelle le tableau de fenêtre, c’est à dire l’ouverture dans laquelle viendront se positionner vos volets. A ces dimensions, enlevez 1 cm en hauteur et 1 cm en largeur pour avoir la dimension de vos volets.

2 – Posez les gonds

A l’aide d’un marteau et d’un burin, réalisez 4 trous dans votre mur pour l’emplacement des paumelles. Comblez vos trous avec du ciment dans lequel vous allez venir enfoncer vos paumelles. Rajouter du ciment autour des paumelles si nécessaire et laissez sécher 48 heures. Le conseil Debonix : lorsque vous allez remplir vos trous de ciment, n’hésitez pas à humidifier l’intérieur la zone pour conserver une bonne humidité pendant l’opération.

3 – Installez vos volets

La dernière étape consiste à installer vos volets en ajustant paumelles et gonds. Une fois cela fait, il vous restera à faire les finitions comme le scellement des butées et des arrêts, de la même manière que pour vos paumelles.

 

Vos volets sont posés ! Vous vous attendiez à ce que ce soit plus compliqué ? Et bien non !  Rendez-vous le mois prochain pour notre troisième numéro qui sera consacré à une nouvelle étape dans la construction et la rénovation de votre maison !